Vous êtes ici : Accueil » Le vin dans le Pays de Retz » Le Gros-Plant du Pays nantais : un vin de l’océan

Le Gros-Plant du Pays nantais : un vin de l’océan

27 juillet 2021

Il est présenté comme le plus océanique et le plus nantais des vins de la Vallée de la Loire. Le Gros Plant – autrefois appelé la folle blanche – est un vin blanc sec aussi léger que nerveux. Parfois élevé sur lie, son bouquet n’en est que plus intense.

Le Gros Plant : un vin océanique

Servi bien frais (entre 6°C et 9°C), le Gros Plant est un vin acidulé aux notes iodées et citronnées. Issu d’un cépage unique, originaire de Charentes, c’est dans les climats tempérés océaniques qu’il délivre ses plus belles expressions.

Nommé autrefois la folle blanche, ce raisin à grains moyens était principalement utilisé pour la production d’eau-de-vie en Armagnac puis de Cognac au XVIᵉ siècle. Pour la petite histoire, c’est en partie grâce à Saint-Martin de Vertou (moine actif dans la région nantaise entre 527 et 600 après J.C.) que ce vin de qualité supérieure est encore cultivé dans les vignobles du Pays de Retz. En effet, il est à l’origine de l’expansion de la vigne dans le sud de la Loire.

Aujourd’hui, l’IGP (indication géographique protégé) Gros-Plant-du-pays-nantais s’étend sur 92 communes de la Vallée de la Loire et 3 départements (Loire-Atlantique, Vendée, Maine-et-Loire).

Avec 2 400 hectares de vignes, son encépagement AOC se superpose quasiment à la région viticole du Muscadet. On retrouve sa culture principalement à hauteur de la ville de Nantes, allant de Pornic à Ancenis. Son terroir est particulièrement productif du côté du lac de Grandlieu et de la région Sèvre-et-Maine. Le Gros-Plant-du-pays-nantais représente pas moins de 79 000 hectolitres de vin produit.

Le Gros-Plant du Pays nantais : un vin de l’océan

La vinification sur lie

Les vins d’appellations issu du Gros Plant sont parfois élevés sur lie. Ainsi, les vins issus de cette méthode de vinification révèlent toute leur finesse et leur fraîcheur. C’est aussi la raison pour laquelle certain Gros-Plant-du-Pays-Nantais peuvent être perlants à l’oeil et en bouche (notamment lorsqu’ils ont été mis en bouteille au printemps par les vignerons comme le veut la tradition).

Le Gros-Plant, un bon vin pour accompagner les huîtres
L’élevage sur lie est une méthode de vinification qui a vu le jour au XXᵉ siècle. La lie constitue un dépôt de composés organiques, d’alcool et de levure obtenu après la fermentation alcoolique des sucres de raisins.

Durant tout l’hiver, le vigneron laisse ainsi le vin reposer sur sa lie dans la cuve ou la barrique durant 4 à 5 mois. Il se produit alors le processus d’autolyse des cellules levuriennes qui nourrissent le vin jusqu’au printemps. À la dégustation, le vin se dévoile alors plus gras et livre toute sa rondeur.

L’expression du Gros Plant du Pays de Nantes

L’aire de l’AOP (appellation d’origine protégée) du Val-de-Loire Gros-plant-du-pays-de-Nantes bénéficient d’une grande variété de roches : gneiss, gabbros, micaschistes, amphibolites, roches vertes.

La robe de ce vin blanc sec est brillante, pâle avec de légers reflets verdâtres. Au nez, les arômes de fleurs blanches dominent. Vif et léger, il s’agit d’un vin minéral avec quelques touches d’agrumes qui lui confère une certaine acidité.

Servi en apéritif ou en entrée, le Gros Plant s’accorde particulièrement avec les produits de la mer (huîtres, coquillages, crustacés, plateau de fruits de mer). Il se déguste aussi volontiers avec un bon filet de sardine ou des petits dés de fromages.

Gros-Plant, Chardonnay, Grolleau ou Muscadet, on a le choix dans les Pays de la Loire. Dites-nous lesquels sont vos préférés dans les commentaires, on se prend un verre, un morceau de fromage et on en discute !
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.