Vous êtes ici : Accueil » Le territoire du Pays de Retz
Un peu d’histoire…

Le Territoire
du Pays de Retz

blason Pays de Retz

La Bernerie-en-Retz

Petite commune de 3 000 habitants en bord d’océan, La Bernerie-en-Retz est connue pour sa station balnéaire qui en fait le lieu idéal pour les estivants. Historiquement, elle était connue pour sa source ferrugineuse.

Les nantais et les parisiens y venaient en curistes puis ensuite en baigneurs. Avec la construction du plan d’eau salée en 1989, La Bernerie-en-Retz devient la seule ville du littoral à proposer de se baigner à tout moment sans dépendre des marées.

site officiel

Bouaye

Commune de Loire-Atlantique, la ville de Bouaye se situe en bordure d’un des plus grands lacs de France : le lac de Grand-Lieu.

À 20 minutes de Nantes et des Côtes Atlantique, Bouaye possède l’une des plus belles zones humides d’Europe. En témoigne la Maison du lac de Grand-Lieu, un site notamment reconnu pour sa richesse biologique exceptionnelle.

Réputée pour son vin, c’est dans le Château de la Sénaigerie, inscrit aux Monuments Historiques, qu’étaient pressés les raisins dès le XVe siècle.

site officiel

Bouguenais

Sixième commune de l’agglomération nantaise, Bouguenais compte plus de 18 000 habitants.

Accessible par toutes les voies, même aériennes puisque l’aéroport de Nantes se trouve sur son territoire, Bouguenais se situe au sud de la Loire. Occupée depuis l’antiquité voire la préhistoire, son nom vient du comte de Bégon, à l’origine de la construction d’un château au lieu-dit de La Motte de Bougon.

Elle est connue aujourd’hui pour son site naturel de la Roche-Ballue ainsi que ses divers sentiers de randonnée.

site officiel

Brains

La ville de Brains fait partie de la Bretagne historique. La majorité de son territoire communal est réquisitionné pour l’élevage bovin et la culture de la vigne.

Bordé par l’Acheneau, Brains possède de nombreux sites naturels qui attirent notamment les randonneurs près des marais.

“Brains au vert et près de tout” est la devise de la commune. L’écrivain français Jules Verne fit notamment de nombreux passages à Brains chez son oncle au Château de la Guerche.

site officiel

Chaumes-en-Retz

Située dans le département de Loire-Atlantique, la commune de Chaumes-en-Retz est née de la fusion des communes de Chéméré et Arthon-en-Retz le 1er janvier 2016.

À 8 kilomètres de la Côte de Jade, Chaumes-en-Retz regorge de paysages naturels entre la rivière de la Blanche, le canal de Haute-Perche ainsi que le plan d’eau de Chéméré.

On y trouve également le poumon vert du Pays de Retz : la forêt de Princé, un haut lieu d’histoire de 585 hectares de zone naturelle protégée.

site officiel

Chauvé

Située à quelques kilomètres de la côte, la commune de Chauvé offre une multitude de paysages différents.

Entre marais, bois, pâturages, étangs, clairières, collines ou ruisseaux, Chauvé est une commune verdoyante. Habitée depuis la préhistoire – en témoignent les mégalithes – elle se découvre à pieds grâce à son circuit pédestre.

Son parc de loisirs propose un parcours bi-cross ainsi qu’un parcours de santé non loin d’un plan d’eau. Elle est également connue pour ses produits locaux : brioche, charcuterie, fruits du verger.

site officiel

Cheix-en-Retz

C’est dans la commune de Cheix-en-Retz que fut découvert en 1838 un trésor de monnaie romaine, sur le site d’une ancienne fortification gallo-romaine où se serait rendu Jules César.

Village situé sur les rives de l’Acheneau et en bordure de marais, on retrouve près de la rivière l’imposante Pierre Tremblante ou Pierre Saint-Martin, Saint ayant évangélisé la commune au VIe siècle.

Par ailleurs, le cours de l’Acheneau possède la particularité de couler dans les 2 sens selon les saisons.

site officiel

La Chevrolière

Commune riveraine du lac de Grand-Lieu, La Chevrolière bénéficie d’un patrimoine et d’une culture riches.

Traversée par la rivière de l’Ognon, elle propose de nombreuses balades et randonnées autour de la magnifique réserve naturelle que constitue le lac de Grand-Lieu.

À 3 kilomètres de la Chevrolière se situe Passay, un village de pêcheurs professionnels typique, caractérisé par ses ruelles étroites ainsi que ses maisons blanches et basses. Seul accès direct au lac, Passay offre un point de vue exceptionnel.

site officiel

Corcoué-sur-Logne

Corcoué-sur-Logne, ou “petit bois” en gallois est une commune de la Bretagne historique des Pays traditionnels de Retz. Elle est née de la fusion de La Bénate, Saint-Etienne-de-Corcoué et Saint-Jean-de-Corcoué.

L’imposant “Chêne Louis XVIII”situé à l’entrée du bourg, évoque le passage de Louis XVIII dans la commune en 1628 lorsqu’il s’en allait assiéger les Huguenots.

C’est dans le vaste cimetière mérovingien de Corcoué-sur-Logne – où est érigée la Chapelle Notre-Dame-de-Blanche – qu’on notamment été extraits des sarcophages aujourd’hui conservés à Nantes.

site officiel

Corsept

D’après le dictionnaire historique et géographique de la Bretagne d’Ogée en 1845, la commune de Corsept tire son nom du latin Corpus Septimum.

Corsept serait “la septième paroisse créée sous le vocable de Saint Martin.” Située à la limite nord du Pays de Retz, Corsept est l’une des communes les plus riches en mégalithiques.

On y retrouve également le Manoir de Pasquiaud, habitation du peintre et paysagiste nantais Charles Le Roux, dont les murs furent peints par le peintre/graveur Camille Corot.

site officiel

Frossay

Ancien site gallo-romain et mérovingien, la commune de Frossay, située en bord de Loire, bénéficie d’un charme bucolique.

Elle est connue tout particulièrement pour le canal de la Martinière, ses écluses et ses berges aménagées en promenade.

On y trouve également l’île du Massereau, une réserve naturelle de chasse et de faune sauvage de 390 ha, d’où peuvent être observés des faucons pèlerins, des cigognes noires, des hérons cendrés et des aigles criards.

site officiel

Legé

A l’extrême sud de la Loire-Atlantique, la commune de Legé se situe à la limite de la Vendée.

Elle faisait autrefois partie de la Marche Commune de Bretagne – Poitou. Ainsi, elle fut longtemps exemptée de taxes et notamment de “gabelle”, taxe royale sur le sel. À la Révolution, elle subit de plein fouet la guerre de Vendée.

Prise tour à tour par de Charette puis les Républicains, de nombreux lieux et monuments évoquent encore aujourd’hui la présence du Général.

site officiel

La Limouzinière

De la petite seigneurie que se partageaient du Chaffault et de la Touche, il ne reste plus que des vestiges.

Le Logis de la Touche, renommé le logis-porte a notamment accueilli Henri de Navarre, futur Henri IV. Victime de la guerre de Vendée, les habitants de la Limouzinière furent massacrés par les Républicains en 1794.

La petite commune de la Limouzinière est surtout connue pour son terroir riche et notamment ses randonnées oenologiques.

site officiel

Machecoul-Saint-Même

La commune de Machecoul était la capitale historique du Pays de Retz. Au début de l’année 2016, elle fusionne avec Saint-Même-le-Tenu.

Ancienne cité romaine et mérovingienne, elle devient une puissance seigneuriale et religieuse comme en témoignent ses ruines. Marquée par la guerre de Vendée durant la Révolution Française, Machecoul est connue aujourd’hui pour ses paysages ruraux maraîchins.

Calme et verdoyante, la nature fait partie intégrante de son paysage avec son marais, sa forêt, son étang et ses sentiers.

site officiel

La Marne

Située au sud du Pays de Retz, la commune de la Marne est bordée par la forêt de Machecoul et la rivière du Tenu.

Citée pour la première fois en 1062 sous le nom de Sainte-Marie de La Marne, son nom vient du celte “matronas” qui signifie “la source”. La Marne se découvre à travers ses différents parcours de randonnées et de VTT.

Les amateurs de pêche se retrouvent quant à eux au plan d’eau du parc du Grand Moulin.

site officiel

La Montagne

Située à 15 minutes de Nantes et une demi-heure du littoral, la commune de la Montagne domine la rive sud de la Loire.

Elle doit son nom à la villa éponyme, construite par le fils cadet de l’ancien directeur des Forges d’Indre et actuelle mairie.

Autrefois dépendante de la paroisse de Saint-Jean-de-Boiseau, son occupation remonte à plusieurs années auparavant, en témoignent les silex taillés ainsi que la découverte de sarcophages sur son territoire. La ville possède un conseil des sages.

site officiel

Les moutiers-en-Retz

La commune des Moutiers-en-Retz doit sa richesse à ses marais salants.

Autrefois exporté depuis le pittoresque port du Collet, le sel a désormais été remplacé dans les marais bretons par l’ostréiculture. Appréciée pour ses plages ainsi que la pêche à pied sur l’estran, la cité Monastérienne abrite également un riche patrimoine historique.

C’est notamment aux Moutiers-en-Retz que l’on retrouve l’unique Lanterne aux morts encore en service en France.

site officiel

Paimboeuf

Ancien avant-port de Nantes, la commune de Paimboeuf regorge de reliques témoignant de son passé maritime.

Située au coeur de l’estuaire de la Loire, c’est à la fois une commune riche en patrimoine et une ville artistique. On y trouve notamment le Jardin Étoilé, une oeuvre d’art contemporaine réalisée à partir de matériaux naturels de l’artiste japonais Kinya Maruyama.

La commune de Paimboeuf se caractérise notamment par ses quais colorés, ses ruelles étroites ainsi que son phare.

site officiel

Paulx

La commune de Paulx fait partie de la Bretagne historique des pays traditionnels du pays de Retz et de la Vendée historique.

Son nom vient du latin « palus » qui signifie « marais. » La paroisse de Paulx faisait partie de la Marche Commune de Bretagne – Poitou, au même titre que Machecoul.

Marquée par la guerre de Vendée, on y trouve encore La Chapelle du Port qui servait d’église durant la Réforme puis après la Révolution. La commune est traversée par Le Falleron.

site officiel

Le Pellerin

La commune du Pellerin fait partie des villes les plus vertes de l’agglomération nantaise. Riche de sa faune et de sa flore, le Pellerin borde la Loire sur plus de 18 kilomètres.

Plus grand port de basse Loire, lieu de passage entre le pays Nantais et les Pays de Retz, il est réputé pour sa pêche aux civelles, anguilles minuscules qui se vendent à prix d’or.

Les différentes demeures bourgeoises le long du quai lui confèrent un charme pittoresque.

site officiel

La Plaine-sur-Mer

Située à la pointe avancée d’une presqu’île (Pointe Saint-Gildas), la Plaine-sur-Mer est aujourd’hui une station balnéaire très prisée des familles.

Occupée par 4 200 habitants à l’année, sa population est décuplée en saison. Autrefois associée à la commune de Préfailles jusqu’en 1908, la Plaine-sur-Mer doit son essor à l’amélioration des transports mais également à l’engouement pour les sources ferrugineuses de Préfailles et Pornic.

C’est sur sa longue plage du Cormier qu’elle a accueilli ses premiers baigneurs.

site officiel

Pont-Saint-Martin

La commune de Pont-Saint-Martin doit son nom à Saint Martin de Vertou, fondateur de la paroisse au VIe siècle.

Située entre le Lac de Grand-Lieu et l’abbaye de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, elle est traversée par l’Ognon. Riche de son patrimoine historique, on y retrouve les Menhirs des Dames de Pierre, le Château du Plessis ainsi que le Château de la Rairie tous classés aux Monuments Historiques.

Pont-Saint-Martin est notamment connu aujourd’hui pour sa production de muscadet.

site officiel

Pornic

Souvent appelée capitale du Pays de Retz, Pornic est connue pour son château ainsi que son port. Très fréquentés par les artistes, ses paysages ont inspiré de nombreux peintres par le passé.

Destination de la gourmandise, elle se distingue par les productions de ses artisans glaciers, fromagers et brasseurs. Située sur la Côte de Jade, Pornic fusionne avec les anciennes communes du Clion-Sur-Mer et de Sainte-Marie-sur-Mer en 1973.

Lieu propice aux balades, elle est appréciée des baigneurs pour ses nombreuses criques.

site officiel

Port-Saint-Père

Commune du pays historique du Pays nantais, Port-Saint-Père a connu autrefois une importante activité fluviale de chalands.

Aujourd’hui, le paisible port de la Morinière profite aux amateurs de pêche. Le cours de l’Acheneau, alimenté par le lac de Grand-Lieu traversent les Châteaux de Grandville et de Briord. Depuis 1992, la commune de Port-Saint-Père accueille cent vingts espèces d’animaux dans son circuit safari appelée Planète Sauvage.

Accessible en voiture, il offre notamment un accès piéton à l’un des trois delphinariums de France.

site officiel

Préfailles

Située à mi-chemin entre la baie de Bourgneuf et l’estuaire de la Loire, la commune de Préfailles s’étend sur 10 kilomètres de côtes dont 5 plages orientées plein sud.

Des plages sablonneuses aux falaises sauvages, elle est surtout connue pour les vertus de son eau de source curative.

En effet, Préfailles doit notamment sa prospérité à sa source ferrugineuse située à Port-Meleu. La commune offre également de nombreux sentiers côtiers tout le long de la Côte de Jade.

site officiel

Rezé

Troisième ville de l’agglomération nantaise, la ville de Rezé se trouve à quelques minutes du centre-ville de Nantes.

Située au sud de la Loire, Rezé est bordée à l’ouest par la vallée de la Jaguère, à l’est par la vallée de la Sèvre. Née il y a 2000 ans sous le nom de Ratiatum, son ancêtre gallo-romain était un grand port de l’Antiquité.

Par ailleurs, le site d’archéologie située autour de la Chapelle Saint-Lupien organise d’importantes fouilles chaque année.

site officiel

Rouans

Située à mi-chemin entre Nantes et le littoral, Rouans se trouve sur la rive sud de l’estuaire de la Loire, sur le cours de l’Acheneau.

C’est dans cette commune que Jean-Loup Hubert décide de tourner en 1986 le film Le Grand Chemin, dont l’un des circuits de randonnée porte aujourd’hui le nom.

On y trouve l’abbaye de Notre-Dame de Buzay, unique vestige de l’abbaye cistercienne fondée en 1135, incendiée durant la guerre de Vendée, puis reconstruite au XVIIIe siècle.

site officiel

Saint-Aignan-Grandlieu

Située entre les communes de Bouaye et Pont-Saint-Martin, la ville de Saint-Aignan-Grandlieu est considérée comme l’un des poumons verts de l’agglomération nantaise.

Bordé par la réserve naturelle du Lac de GrandLieu – plus grand lac de plaine de France – le site de Pierre Aiguës est l’un de ses plus beaux points d’accès, offrant une vue panoramique unique.

Dotée d’un observatoire ornithologique, la commune de Saint-Aignan-Grandlieu révèle notamment sa faune exceptionnelle. La commune offre également plus de 20 kilomètres de chemins de randonnée.

site officiel

Saint-Brevin-les-Pins

Située sur la rive sud de l’estuaire de la Loire, la station balnéaire de Saint-Brévin-les-Pins bénéficie d’un cadre privilégié.

Dotée de 8 kilomètres de plage de sable fin, sa côte est propice aux sports nautiques et notamment de glisse. Connue pour ses dunes boisées et sa forêt urbaine préservée, elle abrite l’unique forêt littorale de toute la Loire-Atlantique, la forêt Pierre Attelée.

En septembre 2016, Saint-Brévin-les-Pins obtient le classement de “station de tourisme”.

site officiel

Saint-Colomban

La commune de Saint-Colomban est traversée par deux cours d’eau : la Boulogne et la Logne qui se jettent toutes les deux dans le Lac de Grandlieu.

Marqués par l’histoire et notamment les colonnes infernales de 1794 de la guerre de Vendée, de nombreux édifices ont été détruits puis reconstruits.

Saint-Colomban compte plusieurs manoirs et châteaux tel que le Château du Grand Bois, le manoir de la Noë ou le hameau du Plessis.

site officiel

Sainte-Pazanne

La commune de Sainte-Pazanne se situe à mi-chemin entre la ville de Nantes et la Côte de Jade.

Elle se découvre à pieds à travers ses trois circuits de randonnées. Sainte-Pazanne est marquée par de nombreuses ruines gallo-romaines.

Elle est notamment connue pour le circuit de la Roche aux fées, un sentier qui mène à un monument mégalithique impressionnant par sa taille : la Galerie des Fées. Son église – Notre-Dame de Sainte-Pazanne – est inscrite au titre de monument historique comme modèle d’architecture néo-gothique.

site officiel

Saint-Etienne-de-Mer-Morte

La commune de Saint-Etienne-de-Mer-Morte se situe au sud-est du Pays de Retz et au sud du département de la Loire-Atlantique.

Ancienne colonisation romaine, elle est notamment connue pour avoir appartenu à la seigneurie de Rais et plus particulièrement Gilles de Rais, alias Barbe Bleue. La rivière du Falleron délimite la frontière naturelle entre la Vendée et la Loire-Atlantique.

Le long de la rive gauche, est installée l’aire de loisir naturelle de la Choltière. On peut également y observer l’ancien moulin à aubes restauré.

site officiel

Saint-Hilaire-de-Chaléons

La commune de Saint-Hilaire-de-Chaléons se démarque par son aspect rural qu’elle a su conserver au fil des années.

Elle se distingue notamment par son église datant du XIXe siècle, dont le carillon sonne “La Paimpolaise”, une chanson de Théodore Botrel auteur-compositeur-interprète français.

On retrouve au sein de son cimetière, l’unique calvaire de la région. Récemment rénové, les noms des habitants massacrés durant la guerre de Vendée y sont inscrits.

La commune de Saint-Hilaire-de-Chaléons se découvre à pied, à travers ses divers chemins de randonnée.

site officiel

Saint-Jean-de-Boiseau

Située à mi-chemin entre Nantes et la Côte de Jade, la commune de Saint-Jean-de-Boiseau est peuplée depuis la préhistoire.

De l’époque gallo-romaine, il ne reste que des traces. Néanmoins, de nombreux bâtiments témoignent des différentes occupations comme la Chapelle de Bethléem datant du XVe siècle – construite sur le site druidique de Bétélian – ou le Château de Pé (XVIIIe et XIVe siècles) proposant des chambres d’artistes à la location.

Saint-Jean-de-Boiseau se découvre également à pied à travers ses nombreux sentiers pédestres.

site officiel

Saint-Léger-les-Vignes

Saint-Léger-les-Vignes est une petite commune de 1844 habitants.

Située sur l’axe Nantes-Pornic, elle partage son code postal avec la commune limitrophe Port-Saint-Père. C’est en 1923 que la municipalité décidé d’ajouter Les Vignes à la ville de Saint-Léger.

En effet, connue pour son activité viticole, la commune de Saint-Léger-les-Vignes semble cultiver les vignes depuis au moins 1180 d’après un acte de complant extrait du chartrier de Buzay.

Le village qui surplombe la rivière de l’Acheneau est essentiellement composé de hameaux.

site officiel

Saint-Lumine-de-Coutais

Située à côté d’une ancienne cité gallo-romaine, la commune de Saint-Lumine-de-Coutais doit son nom à son saint patron Sanctus Leobinus.

“L’allée des buis” poussant sur des souches âgées de 2000 ans – classée site naturel – est le seul vestige de cette époque.

Village rural, l’observatoire situé à 40 mètres de hauteur, en haut du clocher de l’église, permet de découvrir l’étendu du Lac de Grandlieu ainsi qu’une vue imprenable sur Nantes et le Pays de Retz.

site officiel

Saint-Mars-de-Coutais

La commune de Saint-Mars-de-Coutais se situe à mi-chemin de Nantes et de la Côte de Jade.

Elle s’étend du pont de Bouaye au Nord du Lac de Grandlieu au village de la Cour de la Forêt au Sud. Marchez dans les pas des moines défricheurs en suivant la piste le long des marais.

Le village de Saint-Mars-de-Coutais est connu pour sa gastronomie grâce notamment à ses producteurs locaux de vin, de miel, de chocolat, de bière ou encore de pastis bio.

site officiel

Saint-Michel-Chef-Chef

Situé dans le Pays de Retz, Saint-Michel-Chef-Chef a la particularité de posséder deux bourgs : le bourg originel et Tharon Plage.

Station familiale, elle offre à ses visiteurs de nombreux paysages : une longue plage de sable fin de 4,5 kilomètres ainsi qu’une côte rocheuse avec ses anses accueillantes.

Durant les grandes marées, elle devient le lieu idéal pour les pêcheurs à pied. Réputé pour sa gastronomie, les Galettes Saint-Michel – appréciées à travers le monde – proviennent de Saint-Michel-Chef-Chef (et pas du Mont Saint-Michel comme beaucoup le pensent).

site officiel

Saint-Père-en-Retz

Située à 10 kilomètres de la Loire et de l’océan, la commune de Saint-Père-en-Retz est un ancien centre gallo-romain.

Son port se situait sur un étier du Boivre, une petite rivière à découvrir à travers ses 2 circuits de randonnées. Aujourd’hui, les amoureux de la nature peuvent profiter du plan d’eau du Grand Fay où un espace de loisirs a été aménagé.

Dans son bourg, on retrouve une église néo-gothique, un lavoir rénové ainsi que le Conservatoire des Vieux Métiers.

site officiel

Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

Située dans le pays traditionnel du Pays de Retz, la commune de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu est la capitale du pays de Grand Lieu.

Connue pour le Lac de Grandlieu occupant toute la moitié nord de la ville, c’est également ici que l’on produit le Muscadet Côtes de Grandlieu, appellation AOC depuis 1994 ainsi que le Gros-plant-du-pays-nantais.

Ville propice aux activités de plein air et à la randonnée, l’abbatiale carolingienne datant du IXe siècle est un édifice classé aux Monuments Historiques, emblématique de la commune.

site officiel

Saint-Viaud

La commune de Saint-Viaud doit son nom à son saint Vital, patron de ce pays. Située en haut du Mont Scobrit, le village de Saint-Viaud domine l’estuaire de la Loire.

Son bourg pittoresque regorge de monuments tel que le Château du Plessis-Mareil ou le Moulin de la Ramée.

De son sommet, depuis l’église, la commune de Saint-Viaud offre un panorama sur la campagne ainsi que l’embouchure de la Loire, Paimboeuf, Donges ou encore Saint-Nazaire.

site officiel

Touvois

Commune du canton de Legé, Touvois se trouve à 40 kilomètres de l’agglomération Nantaise. Située à la limite du département de la Vendée, la tradition veut que le nom de Touvois signifie “Toutes voies.”

En effet, la commune forme un carrefour des différentes routes menant au célèbre sanctuaire de Saint-Jacques de Compostelle. Touvois est notamment connu pour la Chapelle de Fréligné qui – selon la légende – aurait été construite par 2 marins anglais naufragés.

Elle attire encore aujourd’hui de nombreux pèlerins chaque année.

site officiel

Villeneuve-en-Retz

Située dans l’ancienne Baye de Bretagne, la commune de Villeneuve-en-Retz est née de la fusion de Bourgneuf-en-Retz, Saint-Cyr-en-Retz et Fresnay-en-Retz.

Autrefois, la commune de Bourgneuf devait sa prospérité à son port, disparu à cause de l’envasement de sa baie donnant naissance aux marais salants bretons.

C’est dans cette commune que se situe aujourd’hui le musée du Pays de Retz, au sein de l’ancien couvent de cordelier où Barbe Bleue (Gilles de Rais) aurait tué un jeune homme de 15 ans.

site officiel

Vue

La commune de Vue fut construite à l’origine par les Celtes sur une île. Elle fut entourée jusqu’en 1591 des célèbres remparts gaulois appelés “Murus galicus” (larges de 9 mètres et hauts de 3 mètres).

Elle est connue pour le château de la Blanchardais ayant abrité de grands noms dont le dernier propriétaire était le marquis de Dion.

Près du marais, se trouve la fontaine de Saint-Anne dont la légende raconte qu’elle guérit les maladies oculaires.

site officiel