Vous êtes ici : Accueil » Le vin dans le Pays de Retz » Les bienfaits du tanin (dans le vin rouge uniquement)

Les bienfaits du tanin (dans le vin rouge uniquement)

15 octobre 2021

Le tanin est une substance végétale de la famille des polyphénols. On distingue deux catégories de tanins : les tanins hydrolysables et les tanins condensés. Aussi appelés tanins catéchiques ou proanthocyanidols, les tanins condensés se retrouvent en abondance dans le vin. Appartenant à la sous-catégorie des flavonoïdes, ces pigments sont notamment responsables de la belle couleur rouge des vignes. Ils sont surtout connus pour leurs propriétés antioxydantes, mais pas seulement. Quels sont les nombreux bienfaits du tanin ?

Le tanin : une substance organique utilisée depuis l’Antiquité

Depuis la nuit des temps, l’Homme se sert du tanin pour ses nombreuses vertus. Les tanins sont présents dans la quasi-totalité des végétaux et à différents endroits : l’écorce, les racines ou encore les feuilles.

Ainsi, les tanins contenus dans le vin rouge (et uniquement dans le vin rouge) sont issus des différentes parties des vignes de raisins. On les retrouve à la fois dans la peau, les pépins ou encore dans la rafle (râpe).

Cette substance organique – le tanin – est indispensable au bon vieillissement des vins. En effet, les tanins agissent comme une barrière de défense chimique contre les éventuels parasites. En somme, ils permettent de mieux conserver la boisson et plus longtemps.

Les bienfaits du tanin (dans le vin rouge uniquement)
Le Sauvignon à travers le monde

Pourquoi boire du vin rouge est bon pour la santé ?

En tant que premiers consommateurs de vin au monde, ce n’est pas seulement pour se donner bonne conscience que les Français confèrent au vin rouge de nombreuses vertus pour la santé.

En effet, qui n’a jamais entendu dire que le vin était bon pour le coeur ? Riche en tanins, le vin rouge s’avère être une boisson antioxydante réputée pour protéger contre les maladies cardiaques.

C’est en partie grâce au resvératrol ainsi qu’au proanthocyanidol, des polyphénols connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires. Ainsi certaines études scientifiques tendent à montrer que ces tanins lutteraient contre le développement de maladies inflammatoires chroniques (arthrite, athérosclérose).

Ces derniers agissent également sur les vaisseaux sanguins comme des vasoconstricteurs et protecteurs vasculaires. Des recherches ont pu prouver que ces polyphénols protègent également contre la formation de caillots de sang donc des maladies cardiovasculaires.

Les effets thérapeutiques des tanins

Astringents et anti-diarrhéiques, les tanins sont aussi utilisés contre la gastro-entérite. En usage interne, les tanins ne sont pas absorbés par l’organisme. Ils agissent comme des agents protecteurs qui neutralisent les substances toxiques présentes dans le système digestif. Ils sont ensuite éliminés ensemble par les selles.

En usage externe, les tanins ont des propriétés antiseptiques et antivirales. Utilisés sur les plaies et blessures, ils ont un effet asséchant. Ils permettent aux cellules cutanées de cicatriser plus rapidement tout en protégeant les membranes cellulaires des virus.

Vous savez maintenant pourquoi on dit que le vin rouge (en réalité les tanins qui le composent), c’est bon pour la santé. Malgré tout, il est bon de rappeler que l’abus d’alcool augmente les risques de cancer. Alors restons raisonnables et apprenons à savourer les grands crus avec modération. Et vous, plutôt vin blanc, vin rouge ou rosé ? Dites-le nous dans les commentaires, on en discutera autour d’un verre !
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.