Vous êtes ici : Accueil » L'actualité locale du Pays de Retz, à Pornic et aux alentours » Interview Catherine Mutin : montrer qui je suis et ce que je sais faire

Interview Catherine Mutin : montrer qui je suis et ce que je sais faire

12 mai 2021

Quelle que soit son activité, un dirigeant peut tenter l’aventure de la digitalisation afin de se faire connaître, adepte des réseaux sociaux et du e-commerce, Catherine Mutin en est la preuve.

Anciennement parisienne, Catherine Mutin a créé son atelier à Sainte-Pazanne en 2008, puis à La Bernerie-en-Retz en 2016. Son métier : tapissière. Sa vocation : le meuble et la décoration. Depuis ses débuts, l’artisane a compris que la démonstration de son savoir-faire et de ses coups de cœur est un atout. Les clients et les badauds peuvent donc la voir travailler directement derrière sa vitrine; et en pénétrant dans sa boutique, partager avec elle son amour pour le bois ou le tissu, ou découvrir des artisans français dont elle propose les créations.

Interview Catherine Mutin : montrer qui je suis et ce que je sais faire

Mais Catherine Mutin voit plus loin.

J’ai rapidement compris qu’avoir une boutique physique ne suffirait pas à m’assurer une clientèle, qu’il me fallait communiquer, démontrer mon savoir-faire et me faire connaître.

La tapissière dispose donc d’un site Internet vitrine, mais est également présente sur Instagram, Pinterest et Facebook. Elle y expose ses réalisations et y présente des produits de décoration. Pour faire vivre ses réseaux, une routine quotidienne s’est mise en place : chaque jour à l’heure du déjeuner, la tapissière consacre un peu de temps à poster des actualités. Elle photographie ses fauteuils – sur la plage, à quelques mètres de son atelier -, répond aux messages de ses clients ou met en avant ses nouveautés.

Des résultats concrets

Chronophage au départ, son investissement numérique porte aujourd’hui ses fruits.

Pour moi, les retombées sont impressionnantes. Je suis convaincue que les réseaux sociaux participent à fidéliser ma communauté de clients et à en toucher de nouveaux, au-delà du territoire. Ils agissent comme un phénomène de bouche à oreille. C’est important, car il y a ici beaucoup de résidences secondaires, et donc autant de nouveaux clients potentiels.

Entre les deux confinements, la digitalisation de son entreprise a pris un nouveau tournant.

L’agence Perspectives Marketing à Pornic m’a proposé de rejoindre leur plateforme de e-commerce, La Boutique du Pays de Retz. J’y dispose d’une boutique en ligne, directement liée à mon site et réciproquement. La résilience, c’est aussi ça : toujours savoir se transformer !

interview Catherine Mutin

En chiffres

60m²

C’est la surface de sa boutique avec un espace pour stocker/présenter les tissus, et un atelier dédié à la restauration (canapés/fauteuils) et à l’exposition de mobilier et créations d’artisans français.

depuis 2014

Présente sur les réseaux sociaux Facebook et Pinterest.

depuis 2018

Désormais présente sur Instagram.

1 400

Son nombre d’abonnés tous réseaux sociaux confondus.

Sortir des Sentiers Battus – Le Mag #4

février 2021
Crédit photo : Hadrien Brunner
Réalisation : agence Liner Communication

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.