Vous êtes ici : Accueil » Le vin dans le Pays de Retz » Le label Haute Valeur Environnementale

Le label Haute Valeur Environnementale

10 août 2021

La création du label Haute Valeur Environnementale répond à la nécessité grandissante de développer une agriculture écologique. L’agriculture agricole industrielle est l’une des grandes responsables du dérèglement climatique. Elle représente 10 % à 12 % des émissions de gaz à effet de serre à travers le monde.

Entre utilisation excessive de pesticides, appauvrissement de la biodiversité et organismes génétiquement modifiés (OGM), le label HVE encourage les modes de productions plus respectueux de l’environnement.

Qu’est-ce que le label Haute Valeur Environnementale ?

Lancé en 2011, le label HVE est un dispositif public qui vise à valoriser les exploitations agricoles répondant aux principes de l’agroécologie. Ce sont des organismes certificateurs indépendants, agrée par l’État, qui contrôlent sur place selon un cahier des charges stricts. Cette mention valorisante est encadrée par les pouvoirs publics français. Il possède d’ailleurs son propre logo.

Le label s’applique autant aux produits bruts que transformés, pourvus qu’ils soient composés au minimum de 95 % de matières premières issues d’exploitations HVE.

En effet, le label HVE prend en compte l’ensemble de l’exploitation agricole. Ainsi, il promet et garantit des pratiques agricoles saines qui répond à la fois à une alimentation de qualité et à une excellence environnementale. En somme, les pressions sur l’environnement de l’agriculture telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui doivent être réduite au maximum. La domination de la monoculture et des grandes superficies doit laisser place à la biodiversité et aux écosystèmes.

Le label Haute Valeur Environnementale

Les grands principes du label Haute Valeur Environnementale

Ce dispositif a pour but de développer les agricultures autonomes et peu dégradantes basées sur l’agroécologie. Il s’agit d’une science qui étudie les processus écologiques qui permettent de mettre en place des pratiques qui font face au problème climatique tout en se servant et respectant l’environnement dans le système agricole.

Les organismes de certification imposent une obligation de résultats pour les domaines suivants :

  • maintien et développement de la biodiversité (bande enherbé, arbres, insectes, etc.) ;
  • diminution maximale des intrants chimiques (engrais, énergie, phytosanitaires) ;
  • meilleure gestion de la fertilisation, utilisation des éléments naturels et du fonctionnement des écosystèmes ;
  • gestion de l’irrigation.

Les 3 niveaux du label HVE

label HVE : Niveaux 1 et 2

Le label Haute Valeur Environnementale se compose de trois niveaux différents. Les niveaux 1 et 2 de la Certification Environnementale des Exploitations Agricoles sont régis par un cahier des charges qui imposent aux agriculteurs des obligations à mettre en place.

label HVE : Niveau 3

Le troisième et dernier niveau évalue à l’aide d’un outil de mesure pratique les performances agroécologiques des exploitations tant sur le plan de la culture, de l’élevage, de l’environnement des parcelles et des animaux.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.